S'informer sur le neuf

Les primo-accédants ont le vent en poupe

Publié le 28 février 2017

La dernière étude Crédit Logement / CSA confirme que l'année 2016 a marqué un retour des primo-accédants, qui ont profité l'année dernière de taux de crédit toujours stables et bas, ainsi que de dispositifs d'aide à l'accession plus étendus que les années précédentes. Un nombre plus important de jeunes et de foyers modestes ont ainsi pu accéder à la propriété.

Tous les primo-accédants gagnant un revenu au moins équivalent à 3 SMIC ont profité des conditions avantageuses offertes en 2016 pour acheter leur résidence principale : d'un côté, des taux de crédit immobilier bas et stables (jusqu'à 1.34% possibles en décembre 2016 !), de l'autre, un dispositif PTZ plus avantageux avec une éligibilité élargie.

Les accédants dit "modestes" représentent ainsi 40 % des acheteurs en 2016. Ce constat est directement lié à l'âge moyen des emprunteurs en 2016, puisque la part des plus de 55 ans recule pour la première fois depuis l'an 2000.

Un tendance qui va sans nul doute se poursuivre en 2017, sachant que la moyenne des taux de crédit devrait se situer entre 1.65 % et 1.75 %, ce qui permettra aux plus modestes de financer plus, dans des conditions toujours avantageuses. Les établissements bancaires répondront également présent sur la question du financement, puisque les opérations immobilières financées par le biais d'un crédit progresseront de 3.3 % en 2017.

Concrétisez votre projet avec Pichet Immobilier !