S'informer sur le neuf

7 raisons d’investir dans le neuf

Publié le 27 novembre 2019

7 raisons d'investir dans l'immobilier neuf

Neuf ou ancien ? La question mérite d'être posée. Pourtant, les avantages de l’achat immobilier neuf sont bien plus probants. 7 arguments qui vous aideront à faire le bon choix.

1- Des frais de notaire réduits

L'argument le plus solide qui fait pencher la balance du côté du neuf, ce sont les frais de notaire réduits. Et ce n’est pas le fruit du hasard, l’aspect financier compte. Si l’avantage financier à acheter dans le neuf n’est pas le seul, il reste le plus significatif. Quelques éclaircissements s’imposent. Les frais de notaire qui, au passage, constituent essentiellement des taxes et non des honoraires au profit du notaire, représentent 7 à 8 % du prix d’acquisition si vous achetez un bien dans l’ancien. Ces frais sont estimés à 2 à 3 % si vous achetez un bien neuf. Notez que ces frais peuvent varier en fonction de la localisation du bien. Pour bien appréhender l’économie dont vous pourriez bénéficier en investissant dans le neuf, prenons un exemple. Pour une maison acquise 400 000 € dans l’ancien, vous devrez vous acquitter d’environ 30 000 € de frais de notaire. Pour un bien acheté au même prix sur le marché du neuf, les frais de notaire n’excéderont pas 12 000 €.

 

2- Des taxes potentiellement réduites

Encore un moyen de réaliser des économies grâce à l’immobilier neuf : la TVA réduite à 5,5 %. Attention cependant, pour espérer voir passer la TVA de 20 % à 5,5 %, le bien immobilier acquis doit se trouver en zone ANRU. Concrètement, la zone doit être intégrée dans le programme établi par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine. En outre, certaines communes exonèrent de taxe foncière pendant un certain nombre d’années les acquéreurs de biens immobiliers neufs dans le but d’attirer de nouveaux habitants.

 

3- L’accession au prêt à taux zéro

Pour l'achat de leur résidence principale, les primo-accédants peuvent bénéficier du PTZ (prêt à taux zéro). Une partie du crédit sera dénuée d’intérêts à rembourser, ce qui limite l’investissement même avec des taux d’intérêt historiquement bas. Parmi les conditions pour espérer bénéficier du PTZ : acheter un bien immobilier neuf.

 

4- Des charges de copropriété réduites

Continuons notre tour d’horizon des avantages à acheter dans le neuf avec cet argument auquel les acquéreurs ne pensent pas toujours. Car acquérir un bien dans une copropriété ancienne, c’est s’exposer à des dépenses importantes : ravalement de façade, isolation par l’extérieur, remplacement de l’ascenseur… En achetant dans le neuf, vous n’aurez pas de frais importants à prévoir pendant plusieurs années.

 

5- Une isolation performante

D’ordre financier mais aussi environnemental, cet argument est crucial dans le choix de son futur logement. Répondant aux normes RT (réglementation thermique) 2012 et NF (norme française) Habitat, un bien immobilier neuf est par définition mieux isolé qu’un appartement ou une maison issus de l’ancien. Cela signifie que votre logement sera moins gourmand en énergie. Vos factures s'en trouveront réduites.  

 

6- Un intérieur personnalisé

Vous souhaitez du parquet dans les chambres ? Une cuisine bleu électrique ? Des murs de couleurs ? En achetant dans le neuf, vous avez la possibilité de choisir vos matériaux et finitions. Ainsi, votre déco vous ressemblera à coup sûr ! Et l'aménagement de votre appartement coïncidera parfaitement avec votre mode de vie. De plus, Cette personnalisation vous impliquera encore davantage dans votre projet d'achat. Un moyen de vous approprier les lieux avant même de vous installer.

 

7- De solides garanties

Le dernier avantage pour l’achat neuf que nous citerons est à conjuguer au pluriel. Car nous ne parlons pas ici d’une seule garantie mais de plusieurs garanties. D’abord, la première année, vous bénéficiez de la garantie de parfait achèvement. Pendant cette période, le constructeur sera tenu de réparer les potentielles malfaçons. Si un équipement dissociable du logement à l’image de la chaudière ou des portes rencontrait une défaillance, vous pourriez faire jouer ce qu’on appelle la garantie de bon fonctionnement. Enfin, la garantie décennale couvre, comme son nom l’indique, pendant dix ans les dommages qui concernent la structure de l’habitation