S'informer sur le neuf

Comment se porte le marché de l’immobilier neuf ?

Publié le 22 novembre 2018

La Fédération des Promoteurs Immobiliers a développé un outil de suivi de la conjoncture du marché national des logements neufs. Reconnu par l’Administration publique, il s’appuie sur les Observatoires des Chambres de la FPI et permet un suivi approfondi de l’activité commerciale.

NOS LOGEMENT NEUFS

Des ventes dans l’immobilier neuf en baisse

Au cours de ce 3e trimestre, les ventes de logements neufs ordinaires ont enregistré une baisse de 19,2 % par rapport au 3e trimestre 2017 (soit une régression de 9,9 % depuis le début d’année). Les promoteurs immobiliers s’attendent à enregistrer autour de 115 000 réservations auprès des particuliers en 2018, un chiffre en retrait par rapport à 2017, mais qui en ferait toutefois la 3e meilleure année en 10 ans.

Des causes multiples

Les éléments explicatifs de cette baisse sont nombreux. Il y a tout d’abord la diminution des autorisations de construire, à l’approche des élections municipales de 2020 les maires retardent leurs décisions. Sur 1 an, le nombre de permis de construire a ainsi chuté de 5,8 %. Parallèlement, sur la même période, les coûts de construction ont progressé de 2,1 %, une augmentation qui devrait se poursuivre avec l’application des prochaines normes environnementales comme la RT 2020.

Selon la présidente de la FPI Alexandra François-Cuxac : « Les promoteurs voudraient pouvoir produire davantage pour mieux satisfaire la demande, en termes de quantité, de localisation et de prix, mais ils constatent aujourd’hui que la baisse des autorisations de construire, la hausse des coûts de construction et les recours sur les permis délivrés réduisent leur capacité à mettre des logements en chantier. »

Des prix qui se stabilisent

Pour autant, les prix de l’immobilier apparaissent relativement stables entre le 2e et le 3e trimestre, respectivement 4 253 € et 4 256 € le mètre carré en moyenne (soit une augmentation de 3,9 % par rapport à l’année dernière). À noter cependant de fortes disparités locales + 6 % à Nantes, sur un an, mais – 11 % à Aix-en-Provence par exemple.

Fort d’une expérience de 30 ans dans l’immobilier, Pichet Immobilier est très attentif aux évolutions du marché du logement neuf (législation, normes...). Partout en France, nos conseillers vous accompagnent pour réaliser le projet qui vous correspond et dans les meilleures conditions possibles.

NOUS CONTACTER