S'informer sur le neuf

L’achat immobilier de plus en plus accessible aux Français

Publié le 30 janvier 2019

Avec une moyenne des revenus par ménage souscrivant un emprunt immobilier en baisse, ce sont davantage de Français qui accèdent à l'achat immobilier.

DÉCOUVRIR NOS PROGRAMMES

En 2018, les revenus moyens des ménages ayant emprunté pour effectuer un achat immobilier sont passés sous le seuil des 5 000 € par mois. Une première en France qui témoigne d’un accès plus large au crédit immobilier pour tous les ménages. Et donc une excellente nouvelle pour celles et ceux qui souhaitent enfin acheter un bien immobilier.

Des crédits de plus en plus accessibles aux ménages

Selon Meilleurstaux, en deux ans, le revenu moyen des ménages qui souscrivent à un emprunt immobilier est tombé de 5 500 € à 4 376 € nets soit une diminution de près de 25 % ! La baisse est significative et inédite si l’on prend en compte les 5 dernières années. Cette diminution s’inscrit dans une tendance de fond qui traduit un accès de plus en plus large pour les ménages au crédit immobilier. Ainsi, les primo-accédants, c’est-à-dire les personnes réalisant leur premier achat immobilier, ont représenté 69 % des emprunteurs en 2018. Et, sur l’ensemble des achats de résidences principales les primo-accédants représentaient 60 % des acheteurs, un chiffre lui aussi en progression. La période actuelle s’avère donc extrêmement propice pour se lancer dans l’acquisition d’un bien immobilier neuf même avec des revenus modestes. 

Des emprunteurs aux profils différents

Parallèlement à cette baisse du revenu moyen, le profil des emprunteurs français a lui aussi évolué puisqu’il apparaît que la moyenne d’âge s’établit désormais à 36 ans contre 37 ans en 2016. Les acheteurs sont plus jeunes et bénéficient d’un apport moyen également plus faible, en dessous de 20 000 € (18 028 € en 2018 selon Meilleurstaux), alors que ce montant était de l’ordre de 70 000 € en 2014 ! 

Des conditions bancaires assouplies

Niveau de revenu, âge de l’emprunteur, montant de l’apport, etc., sur tous ces points les banques semblent avoir largement ouverts leurs conditions d’accès au crédit. Les acheteurs profitent à plein du maintien à des niveaux très faible des taux de crédits et de la concurrence entre les établissements bancaires qui cherchent à capter un public plus large que par le passé. Les taux d’intérêt bas permettent aux banques d’assouplir leurs conditions et par conséquent de nombreux ménages peuvent enfin accéder à l’immobilier neuf. Sur l’année passée, quelle que soit la durée du crédit, les taux d'intérêt sont demeurés inférieurs à 2 % (1,4 % pour les crédits sur 15 ans, 1,6 % sur 20 ans et 1,8 % sur 25 ans).

Nos engagements Pichet Immobilier

Attentif à tous les aspects de votre quotidien, Pichet Immobilier vous propose depuis 30 ans des appartements neufs proches des commerces et des transports en commun. Chaque année, nous nous engageons au quotidien pour l’amélioration du cadre de vie général et assurons à chacun de pouvoir bénéficier dans son logement neuf d’un confort optimal.

EN SAVOIR PLUS