S'informer sur le neuf

Taxe d'habitation : les bases de l’exonération

Publié le 05 mars 2018

Annoncée dans le cadre du Projet de Loi de Finances 2018, l’exonération progressive de la taxe d'habitation est une mesure attendue par bon nombre de Français. 

Je lance mon projet Immobilier ! 

Parmi les bonnes nouvelles de ce début d'année 2018, l’exonération progressive de la taxe d'habitation pour les particuliers figure en bonne place.Une nouvelle annonciatrice d'économies conséquentes tous les ans. L'occasion de donner un coup de pouce à son projet d'achat ? Pichet Immobilier vous donne les principales informations à retenir sur cette mesure importante :

  • Les revenus à ne pas dépasser pour bénéficier de l'exonération progressive seront calculés sur l'année N-1 (soit : revenus 2017 pour le calcul de 2018)
  • Un dégrèvement sera appliqué pour tous les revenus proches des seuils statués. Exemple : pour 27 000 € de seuil de revenus de référence, une tolérance jusqu'à 28 000 € sera en place, afin de limiter le sentiment d'injustice auprès des particuliers se situant dans fourchettes avoisinantes.
  • Quelques mises en situation concrètes :
    • Un célibataire avec 27 500 € de revenus profitera d'une exonération progressive de 15 % en 2018 sur sa taxe d'habitation.
    • Pour un couple avec un enfant se situant dans la tranche de 49 000 € de revenus, 30 % d'exonération seront accordés en 2018

Si vous êtes dans un des cas évoqués ci-dessus, ou dans tout autre cas donnant droit à l'exonération progressive de la taxe d'habitation, vous pourriez bien avec cette mesure économiser plusieurs milliers d'euros dans les prochains mois, de l'argent en plus pour votre projet immobilier. Voilà une occasion à saisir pour avancer !

Je m'informe !