S'informer sur le neuf

Investir à Paris, mode d'emploi

Publié le 28 juin 2019

 
Force est de constater que, depuis 2015, les prix de l’immobilier à Paris sont en constante augmentation. Selon les arrondissements, la progression caracole à plus de 17 % de hausse au m2. Il faut ainsi compter aujourd’hui en moyenne 10 000 euros le mètre carré, d’où une baisse de la demande à prévoir. Dans ce contexte, pourquoi encore investir à Paris et dans quels quartiers de préférence ?

1) Pourquoi acheter à Paris ?

Paris est la ville de France où l’immobilier reste le plus cher. Mais elle demeure aussi le marché le plus sûr et le plus rentable pour un investissement immobilier locatif. Cela s’explique notamment par une demande locative toujours forte, qu’elle soit de longue durée ou saisonnière, et ce, malgré le prix très élevé des loyers. Le rendement se situe ainsi entre 3 et 4 %.

La capitale est aussi intéressante pour espérer une plus-value, d’autant que les taux d’intérêt sont toujours bas. Même s’ils devaient augmenter en 2019, leur progression selon toutes les estimations sera lente. Par ailleurs, les incitations fiscales sont dynamiques : les prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine des non-résidents ont été supprimés ; le barème appliqué sur les résidents est très progressif.
Si en plus vous investissez dans le neuf, les frais de notaire sont réduits. Et dans l’objectif de vous inciter à investir à Paris pour votre résidence principale, la ville offre un prêt à taux zéro plus intéressant que celui de l’État (Prêt Paris Logement 0 %).

Et Paris reste Paris : une ville très attractive avec ses touristes, ses étudiants, son économie dynamique, sa situation géographique au centre de l’Europe, ses transports bien organisés, ses animations culturelles… Paris est toujours synonyme de prestige !

 

2) Comment acheter à Paris ?

L’augmentation des prix touche tous les appartements, quels que soient la surface habitable et l'état ! Il y a aussi moins d’offres, c’est pourquoi il est judicieux de monter d’abord son dossier de financement afin de pouvoir signer vite en cas de coup de cœur ou de bonne affaire. Mais trouver l’appartement idéal n’est pas chose aisée. Il est conseillé de définir d’abord les quartiers où réaliser son investissement immobilier puis la surface souhaitée. Pour une location, un bien entre 20 et 40 mètres carrés se louera plus rapidement.

Reste ensuite à prospecter les annonces. Les sites internet comme seloger.com permettent de réaliser une recherche par arrondissement, par métro et par surface. Les agences immobilières sont aussi d’un grand secours, elles connaissent parfois des biens qui se vendent avant même d’être publiés.

Pour être sûr de la valeur immobilière du bien qui vous intéresse, un site spécialisé comme MeilleurAgents permet de faire une estimation réaliste. Évaluez ensuite l’annonce sur le site Castorux : il vous renseignera sur l’évolution du prix dans la durée, une annonce ancienne est toujours plus facile à négocier.

 

3) Dans quels quartiers investir ?

La sélection du bien est primordiale pour la rentabilité de l’investissement. Un appartement ancien avec travaux est toujours moins cher, mais il retarde la mise en location. Les quartiers éloignés des animations et des transports ont aussi un prix moyen au mètre carré moins élevé. Mais il vaut mieux cibler les quartiers les plus recherchés, là où la demande est forte. Ce sont ceux où il y a du travail, des gares ou des populations jeunes comme dans le 12e arrondissement.

 

Acheter un appartement à Paris 13

C’est la rive gauche de Paris, côté gare d’Austerlitz. La présence de l’université Paris Diderot et de la Bibliothèque nationale de France (BNF), à deux pas, en fait un quartier attractif pour les étudiants. La situation de cet arrondissement promet une plus-value intéressante, Bastille n’est pas loin. Les appartements du 13e se situent en moyenne autour des 7 000 euros le mètre carré. On y trouve aussi des programmes neufs, du studio au T2 pour un investissement locatif rapide.

 

 Acheter un appartement à Paris 20

Le 20e arrondissement est l’arrondissement le plus peuplé de la ville. Son taux de locataires avoisine les 69 %, un chiffre très au-dessus de la moyenne pour la capitale. Un investissement immobilier y sera donc judicieux. D’autant que la qualité de vie attire de plus en plus de jeunes et de familles : les quartiers s’organisent en petits villages remplis de commerces, les espaces verts sont omniprésents. On se situe non loin du Père-Lachaise, du quartier Belleville et de République. Plus résidentiel, Saint-Fargeau attire pour ses commerces, ses parcs, ses bars et ses nombreux restaurants.

 

 Acheter un appartement à Paris 14

Cet arrondissement offre bien des atouts avec sa gare, la tour Montparnasse et ses commerces foisonnants, mais aussi le parc Montsouris, la cité universitaire internationale et les très nombreuses infrastructures sportives. Saint-Germain n’est pas très loin via la rue de Renne. L’ambiance au sud, du côté de la place Denfert-Rochereau, a su garder son atmosphère villageoise. C’est un quartier très animé et l’investissement immobilier dans le neuf y est rentable, à l’instar de Paris 13e. Dans le 14e arrondissement, le prix moyen au mètre carré se situe en effet entre 8 300 et 10 400 euros.

  

En savoir plus